Prévention incendie - Réseau Sport de l'Air de Belgique

Aller au contenu

Menu principal :

Prévention incendie

Safety First

Prévention incendie.


Feu à bord.

Exposé présenté par Charles lors de l'assemblée générale du samedi 30 janvier 2016

Ce petit exposé à pour but d'éveiller notre attention, afin d'éviter autant que possibles

les problèmes en vol de nos ulms, et surtout les incendies à bord.


Lors du CA du 5 décembre 2015, Paul a abordé le sujet ultra délicat du feu à bord des aéronefs


(Suite, bien-entendu, à la perte d'un de nos amis d'Avernas).

Comment faire pour arrêter, éteindre, étouffer un feu en vol sous le capot moteur d'un avion,
ulm, ou autre?

Possibilité de placer une rampe d'extinction, style '' springlets de chauffage '',
commandée par un système de fusible.


Comme le parachute de secours, ce système n'est pas trop lourd,
pas trop cher, assez facile à poser et à entretenir.

MAIS,

Où placer ce système sous le capot?

Haut, bas, côté ?

Comme me l'expliquait jadis un de mes anciens moniteurs,
mettez-vous en vrille pour rejoindre le tapis le plus rapidement possible.
(Il avait été pilote militaire)

De plus, le système de refroidissement moteur est puissant;

Ne va -t-il pas souffler l'effet du système d'extinction?

Le combustible alimentant le feu( essence, huile, les durites, un court-circuit)
devrait être coupé d'une façon ou d'une autre.

Ma petite expérience de mécano avion, à temps perdus,
chez Airtechnic à Temploux, m'a rappelé que en 20 ans,
nous n'avons pas eu 1 seul incendie.



ALORS,

Pourquoi y a-t-il des problèmes en ulm?

Lors de mes passages dans les hangars, petits coups d'œil curieux
lorsque je voyais les capots déposés.

Oula!

C'est, la plupart du temps du n'importe quoi.

Aucune règle ÉLÉMENTAIRE aéronautique n'est respectée.


On a l'impression que ces dessous de capots font peur,
et qu'on emprisonne bien vite les idioties, en s'efforçant de tout oublier.

Je me disais que je ne poserais jamais le cul dans ces pièges.

-Matériaux utilisés plus que douteux.
(durites essences et huiles)

-Implantation anarchique de cette masse mélangée, de tuyaux et de fils.

-Idem sous le tableau de bord.

-Utilisation surabondante de raccords lustres (interdits en habitation et en aviation).

-Peu ou pas de fusibles.

-Bornes électriques corrodées non convenablement serrées et protégées.

-Cheminement de tout cela sans grande réflexion (proximité du pot d'échappement, etc, la liste est sans fin).

ALORS

Pourquoi ne pas prendre le problème à la racine.

Pourquoi ne pas appliquer simplement quelques règles de bon sens élémentaires?

-Utilisation de matériaux aéronautiques:

 Durites d'essence, d'huile en matière aéro, c'est-à-dire résistant au feu un certain temps( comme

 le refroidissement de l'affût de canon de Fernand Reynaud).

 Utilisation de gaines protectrice pour ces tuyaux (oranges)

 Utilisation de fils électriques aéros. Il n'en faut pas beaucoup.

 Placement de fusibles convenables.

 Etudier les cheminements des tuyaux et câbles.

 Fixation correcte de tout ce fatra. Rien ne peut bouger, vibrer, frotter.

 Utiliser des colliers de serrage non coupants.

 L'utilisation de '' Colsons '' est non seulement autorisée, mais recommandée.
 (pas en remplacement des colliers de serrage).

 Protection de l'échappement.
(écrans)


 Utilisation de peinture anti-feu.

 (Voir essais de Vincent Blanchard, constructeur d'un Gaz'aile comme Alain Gathoye)


FORMATION.


D'une cellule de conseillers, d'observateurs.


(Quand on est sous le capot, c'est comme quand on se corrige; on survole ses propres fautes)


Donc, cela peut-être intéressant d'avoir une vue de l'extérieur.


Ces conseillers n'auraient aucun droit, mais aussi, aucune responsabilité.


Cela fait partie de notre mouvement: aider les autres dans leurs travaux.

C'est toujours plaisant d'aller voir le travail des autres.

On apprend beaucoup de l'ingéniosité de la plupart des constructeurs.


N'oublions pas que le mouvement ulm reinvente l'aviation.

Nous bénéficions de réelles libertés.

Soyons donc responsables et utilisons ces libertés à bon escient.


Si nous avons trop d'accidents, les pouvoirs peuvent prendre des mesures.

Ne pas l'oublier.

Nous avons pensé à créer un forum.

-Donner son avis.

-Poser des questions.

-Donner des conseils.


Après réflection, un forum est lourd à gérer, (modérateur, etc ...),
demande trop de temps, et trop de travail.

Idée abandonnée.

Un article sera édité dans la revue du Rsab.

Merci et bienvenue aux questions.







Mise à jour de la page : le 22 mai 2017.


 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu